Les Grands Projets Québécois - Le Pont Pierre-Laporte de Québec

11 septembre 2013

33969 visionnements


Veuillez vous connecter afin de laisser un commentaire.

Documentaire québécois.
Le Pont Pierre-Laporte est un pont routier qui franchit le fleuve Saint-Laurent, reliant les villes de Québec et Lévis. Il possède la plus grande portée principale de tous les ponts suspendus canadiens.

Il est situé à environ 200 m à l'ouest du pont de Québec, entre l'arrondissement Sainte-Foy--Sillery--Cap-Rouge de Québec (rive Nord) et l'arrondissement des Chutes-de-la-Chaudière-Ouest de Lévis (rive Sud).

Au cours des années 1950, le pont de Québec ne parvient plus à gérer le flot automobile. C'est à l'automne 1961 que le ministère de la Voirie et le gouvernement du Québec prennent la décision de construire une seconde traversée du fleuve Saint-Laurent.

Le choix de la construction d'un pont a emporté parmi les différentes solutions suggérées. Pour des raisons économiques, on décide de le construire à proximité du pont de Québec plutôt qu'à partir d'un point aux côtés de la Citadelle de Québec jusqu'à un autre point à l'Ouest du quai de Sillery. Toujours pour des raisons économiques, on choisit un pont suspendu à trois travées de structure.

Les travaux débutent en juin 1966 sous la direction générale de Lucien Martin, ing., conseiller spécial des ministères de la Voirie et des Travaux publics de l'époque.

Le pont est, à l'origine, destiné à s'appeler pont Frontenac en l'honneur de l'ancien gouverneur de la Nouvelle-France, Louis de Buade de Frontenac. Il portera toutefois le nom de pont Pierre-Laporte en l'honneur du ministre Pierre Laporte, qui a été enlevé et retrouvé mort le 17 octobre 1970 pendant la crise d'Octobre. Le 6 novembre 1970, le pont Frontenac est alors inauguré par le Premier ministre du Québec de l'époque, Robert Bourassa, accompagné de l'épouse et des enfants de l'ancien ministre Pierre Laporte.

Il fut construit par le gouvernement du Québec en collaboration avec l'entreprise Parsons Transportation Group. Ses voies font partie de l'autoroute 73 (autoroute Henri-IV) et il permet d'accéder à Québec depuis l'autoroute 20, (route Transcanadienne), sur la rive Sud du fleuve.